fbpx

Pas de bonbons, ou un sort !

Posted on Oct 28, 2021 in Newsletter, Santé

Pas de bonbons, ou un sort !

Les bonbons, c’est bon… enfin, à condition qu’ils ne soient ni trop sucrés ni remplis de colorants et autres additifs. Comment combler les petits (et grands) gourmands avec des friandises plus saines ?

« Des bonbons ou un sort ! » Il y a de fortes chances qu’en cette période d’Halloween, des groupes de petites frimousses grimées viennent frapper à votre porter pour vous réclamer des bonbons. Sauf que ceux que l’on achète dans les grandes surfaces sont le plus souvent truffés de conservateurs et de colorants. Ils sont également trop sucrés. Pour résumer, une trop grande consommation de bonbons industriels augmente les risques de caries, de diabète, d’hyperactivité et même de cancer. Brrr ! C’est Halloween certes, mais on a envie d’autres sources de frissons, surtout pour nos enfants. Bonne nouvelle : il existe des alternatives aux bonbons, que l’on peut savourer lors de la Fête des Morts, mais aussi à la Saint Nicolas, à Noël, à Pâques… toute l’année en fait !

Le plus simple et le plus sain, c’est de miser sur les fruits sous toutes leurs formes : frais, secs, séchés… Les fruits sont naturellement sucrés, peu caloriques et regorgent de fibres, de vitamines et de minéraux. Pour donner à la distribution un côté plus festif, on peut varier la présentation en faisant des mini-brochettes de fruits séchés. On peut également, si on a un peu de temps devant soi avant le passage des monstres, préparer des chips de fruits ou des pralines à base de fruits secs (noix, noisettes, amandes, raisins, baies de goji…) enrobés de chocolat bio. Pour cela, il suffit de faire fondre le chocolat au bain marie et d’y laisser tremper les fruits, puis de laisser refroidir le tout à température ambiante.

On peut également cuisiner les fruits frais pour en faire des pâtes. Pour cela, on coupe les fruits en dés, on les écrase et on les porte à ébullition dans un jus d’orange pressée jusqu’à l’obtention d’une pâte. On rectifie le goût en ajoutant un peu de jus de citron et pour gélifier, de l’agar-agar (on n’ajoute surtout pas de sucre). On découpe ensuite en morceaux, que l’on savoure tels quels ou roulés dans de la noix de coco ou de la poudre d’amandes.

On peut enfin, confectionner des bonbons maison à base de fruits frais, que l’on réduit en purée, que l’on cuit ensuite avec un peu d’agar-agar, du sucre de canne (avec modération). On porte à ébullition et on verse ensuite le liquide obtenu dans des petits moules, on laisse refroidir et on démoule ensuite.

Une autre idée de friandise saine à ajouter dans le seau d’Halloween : des « energy balls » ou boules d’énergie. Ultra saines, mais nourrissantes (on évite donc d’en proposer trop aux petits gourmands), elles se préparent souvent à base de fruits, mais elles peuvent aussi être réalisées avec du flocon d’avoine, une purée de pois chiches et de chocolat…

Si vous ne voulez pas supprimer complètement les bonbons (certains enfants risquent de se sentir « punis »), préférez alors les bonbons issus de confiseries à l’ancienne, qui travaillent sans conservateur ni arômes artificiels.