fbpx

L’hypersensibilité en trois questions

Posted on Déc 3, 2021 in Bien-être, Newsletter, Santé

L’hypersensibilité en trois questions

Vous avez le sentiment de réagir de manière excessive à tout ce qu’il se passe autour de vous ? Peut-être êtes-vous hyper sensible, un trait de caractère présent chez une personne sur cinq, qui peut se révéler handicapant, mais peut aussi devenir une force.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Ce n’est pas une pathologie, mais bien un trait de caractère, qui se distingue, comme son nom l’indique, par une sensibilité forte à ce qui nous entoure. La personne hypersensible vit les choses de manière plus intense que la majeure partie des gens. Elle est souvent plus empathique, plus excessive aussi dans ses manifestations émotionnelles… Elle peut également réagir de manière plus vive aux bruits, aux odeurs…

Comment déceler l’hypersensibilité ?

Elle peut revêtir différentes formes et elle n’est pas toujours simple à détecter. Mais des réactions excessives (pleurer facilement devant n’importe quel film ou série, devenir agressif à cause de certains bruits…), des coups de pompes réguliers, des vagues de tristesse, un besoin irrépressible de solitude… sont souvent des signes d’hypersensibilité. Un ou une psychologue pourra confirmer l’hypersensibilité… et aider la personne concernée à vivre avec elle.

Comment vivre avec l’hypersensibilité ?

Avant toute chose, il ne faut pas essayer de la réprimer : elle fait partie de soi et elle resurgira tôt ou tard. On peut par contre apprendre à l’apprivoiser. Et même en faire un atout. Comment faire ? Tout d’abord, l’accepter donc. Apprendre à prendre du recul et à lâcher prise ensuite. Les personnes hypersensibles ont en effet tendance à vouloir chercher un sens, des explications à tout, à ressentir plus que les autres des sentiments d’injustice et à se révolter, à stresser et à angoisser, elles sont également souvent ultra-perfectionnistes et par conséquent ultra-exigeantes, et aussi, moins enclines à accepter les erreurs et les échecs… Autant de comportement qui peuvent se révéler pesants, voire épuisants pour elles… et pour les autres !

Pour gérer tout cela,  plusieurs voies sont à explorer : connaître ses limites et apprendre à dire non (Par exemple, vous êtes fatigué et vous vous savez sensible au bruit ? Evitez les sorties dans un lieu bruyant) ; prenez soin de vous en vous octroyant des moments de repos, tournez-vous vers les différentes méthodes de relaxation comme le yoga et la méditation, adonnez-vous à une activité sportive qui vous aidera à vous vider la tête et à chasser le stress ; entourez-vous de personnes bienveillantes, repérez et fuyez celles qui vous « pompent »… Et surtout, n’hésitez jamais à vous faire accompagner par des spécialistes.

Trois lectures pour aller plus loin :

Elaine N. Aron, « Ces gens qui ont peur d’avoir peur. Mieux comprendre l’hypersensibilité », éditions de l’Homme.

Frédéric Midal, « Suis-je hypersensible ? Enquête sur un pouvoir méconnu », Flammarion.

Maurice Barthélémy, « Fort comme un hypersensible », Michel Lafon.