fbpx

Les bienfaits de la PNL

Posted on Juin 26, 2020 in Formations, Formations

Les bienfaits de la PNL

On a parfois le sentiment de faire du sur-place, d’être confronté sans cesse aux mêmes obstacles. Pour avancer, il faut apprendre à défier nos peurs et modifier nos croyances, qui nous freinent ou nous font penser et agir négativement. Et en cela, la PNL peut nous aider ! Explications.

Qu’est-ce que c’est ?

Mise au point au début des années 70 en Californie, La PNL ou programmation neurolinguistique est une forme de thérapie brève, qui regroupe différents outils pour améliorer notre perception de nous et des autres. Ses objectifs ? Nous aider à changer, à modifier nos mécanismes et croyances pour nous aider à mieux communiquer, à évoluer, en programmant et en reproduisant des modèles de réussite, en adoptant de nouveaux comportements ou en acquérant de nouveaux savoir-faire.

A quoi peut-elle être utile ?

Le champ d’application de la PNL est très vaste et touche les sphères tant privée que professionnelle. Elle peut se révéler efficace pour résoudre des problèmes comportementaux (dépendances diverses, anorexie, boulimie, timidité excessive, solitude, procrastination…), surmonter des épreuves (deuil, rupture, licenciement…), mais également, pour apaiser des soucis de santé (phobies, stress, dépression, dyslexie, insomnie, maladies psychosomatiques…).

Pratiquée par de nombreux thérapeutes, elle est aussi utilisée par des coachs, thérapeutes, managers, formateurs… afin de renforcer la confiance en soi et la motivation des personnes avec lesquelles ils travaillent, de les aider à améliorer leur faculté d’apprentissage et à booster leur créativité.

Comment ça se passe ?

Dans la plupart des cas, la PNL ne nécessite que quelques séances réparties sur six mois maximum. Elle peut se pratiquer seul ou en groupe. Les séances durent en moyenne de 45 minutes à une heure, mais peuvent aussi se tenir sous forme de séminaires courts.

Dans un premier temps, le thérapeute va récolter des informations, interroger le patient pour comprendre l’origine de son problème. De là, il va faire ressortir les croyances et valeurs mises en cause, le processus de pensée… Et déterminer avec le patient un objectif (ou plusieurs) à atteindre, définir avec lui ce qu’il veut modifier. Celui qu’il veut « devenir ».

L’un et l’autre outils thérapeutiques sont alors mis en place  pour atteindre le but fixé : on peut replonger dans un moment positif du passé et essayer de le transposer au présent ; regarder un événement négatif avec du recul pour en ôter le côté douloureux ; rechercher l’origine – un événement précis, un souvenir, une sensation… – d’une mauvaise habitude ou d’une croyance toxique et la travailler afin qu’elle ne bloque plus les situations futures ; analyser un comportement toxique que l’on répète pour tenter d’embrayer le mécanisme…

Au terme de plusieurs séances, on établit alors un bilan, on voit si les objectifs fixés sont atteints. Et au besoin, on les redéfinit ou tente d’autres techniques. 

Il est à noter que l’on peut ressentir les effets bénéfiques de la PNL rapidement. La définition d’objectifs peut à elle seule déjà enclencher le processus de modification comportementale.

Information sur notre formation en PNL destiné à la pratique professionnelle ici