fbpx

Je veux changer de job, comment faire ?

Posted on Sep 6, 2021 in Conscience, Newsletter

Je veux changer de job, comment faire ?

C’est décidé : vous êtes prêt à démarrer une nouvelle carrière. Quelles étapes franchir pour ne pas louper votre second départ !

Nous vous avons parlé précédemment des questions à se poser quand on souhaite changer de voie professionnelle (https://harmony-attitude.be/les-questions-a-se-poser-quand-on-veut-changer-de-metier/). Aujourd’hui, allons un peu plus loin et penchons-nous sur la mise en place de ce projet.

On se documente sur le secteur visé

Envie d’ouvrir un commerce, d’importer et distribuer des produits bio, de lancer une gamme de cosmétiques, une marque de vêtements, de s’engager dans l’humanitaire, d’embrasser un métier dans le paramédical… ? Peu importe son choix, il faut se renseigner

Action : Documentez-vous sur le secteur qui vous attire (développement, débouchées réelles, coûts, rentrées, popularité…) et surtout, allez à la rencontre de gens qui y sont déjà actifs et posez-leur toutes les questions nécessaires. Cela vous donnera un aperçu réel du secteur, avec ses bons mais aussi ses moins bons côtés.

On se forme

On n’improvise pas un nouveau métier, on l’apprend. S’il arrive que les compétences que l’on possède déjà soient une bonne base pour notre nouveau projet, mais il y en a toujours au moins l’une et l’autre à acquérir en plus.

Action : Renseignez-vous sur les compétences et diplômes, certificats requis pour accéder à la profession. Mais également sur les durées des formations à suivre, et quand et où elles ont lieu (en journée ou en soirée, proche ou loin de chez vous). Vous n’aurez peut-être pas la possibilité par exemple de suivre un cursus de jour étendu sur plusieurs années… 

On fait ses comptes

Vouloir changer de métier est une chose, en avoir les moyens, une autre. Entre les formations, le matériel à acquérir, la communication à développer, un espace à louer… les frais sont parfois plus important qu’on le pense.

Action : Il est important de dresser un plan financier, aussi bien pour payer le parcours de reconversion que pour assurer le lancement de son projet. Il est probable – surtout si on met un terme à une activité en cours et que l’on doit suivre des cours de jour – que cela impacte notre niveau de vie. Il faut donc être prévoyant… et réaliste. Estimez la somme dont vous disposez, celle dont vous avez besoin pour suivre la formation, pour lancer le projet, mais aussi, pour vivre durant toute la période de transition. Renseignez-vous également sur les dispositifs existants qui pourront vous aider financièrement.

Prévoyez un plan B

Il ne s’agit pas ici de vous freiner dans vos élans, mais de prudence. Malgré tous vos efforts, il se peut que la sauce ne prenne pas. On connaît tous quelqu’un dans notre entourage, de près ou de loin, qui a tout laissé tomber pour ouvrir un commerce, monter une start-up… et qui s’est hélas retrouvé le bec dans l’eau. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Il faut donc envisager cette option également et surtout, prévoir un plan B.

Action : Vous êtes employé(e), renseignez-vous sur les conditions de pause carrière et la possibilité de revenir ? Vous avez le choix entre cours du jour ou du soir, cours de semaine ou de WE ? Optez pour ceux qui vous permettront de continuer à travailler (éventuellement à temps réduit) et assurer vos besoins. Mais aussi, soyez mentalement prêts ! Quoi qu’il arrive, voyez cela comme une expérience, dont vous tirerez des leçons bénéfiques.

Cet article vous a plu et vous désirez recevoir une fois par mois les dernières informations du moment : nos nouvelles formations, nos nouveaux professeurs mais aussi des astuces santé et bien-être ?

Inscrivez-vous à notre newsletter 💌

Leave a Reply