fbpx

Envie de barbecue ? Pensez aux légumes !

Posted on Juil 28, 2021 in Newsletter, Santé

Envie de barbecue ? Pensez aux légumes !

La cuisson au barbecue augmente les effets négatifs de la viande rouge et du poisson sur notre organisme. En cause ? Des molécules cancérigènes qui se forment au contact des flammes. Heureusement, des alternatives existent pour continuer à pouvoir profiter de ce mode de cuisson estival et convivial.

Selon la Fondation contre le cancer, le degré et le mode de cuisson de la viande rouge pourraient augmenter les effets négatifs de celle-ci sur notre santé ; Il en irait de même pour les poissons. Les coupables ? Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les acides aminés hétérocycliques (HCA) ; des molécules qui se forment à de très hautes températures (et donc, pas uniquement au barbecue), suite au contact direct des aliments avec les flammes. Ces composés toxiques sont cancérigènes en cas d’ingestion ou d’inhalation ! Devrait-on dès lors se priver du plaisir d’un repas au barbecue ? Non, mais il est judicieux de revoir sa mise en place.

Pas de barbecue sans viande ou poisson ?

Dans ce cas, privilégiez des viandes maigres. Les substances toxiques se forment en effet en présence de flammes. On limite leur apparition – en évitant la chute de graisses provenant des viandes sur les braises. Optez donc pour des morceaux maigres (poulet, veau..) ou retirez autant que possible le gras apparent des pièces de viande rouge.

Selon la Fondation contre le cancer enfin, une partie des molécules cancérigènes peuvent être éliminées en faisant mariner la viande, la volaille et le poisson pendant au moins une demi-heure dans de l’huile d’olive vierge, avec de l’ail ou de l’échalote, du jus de citron ou du vinaigre. L’acidité aidant à prévenir la formation de substances nocives. N’oubliez pas non plus les aromates, qui favorisent la formation d’antioxydants.

Préférez enfin une cuisson lente, à 220 degrés max ; pour cela, placez les aliments à au moins 10 centimètres des braises (et surtout, jamais de contact avec les flammes !).

Vive le barbecue végétarien !

L’autre option est tout simplement de se passer de viande et de poisson. Remplacez-les par exemple, par des burgers et saucisses végétariens à base de tofu, seitan, pois chiches… que pouvez préparer vous-même ou acheter dans des commerces bio.

Les légumes peuvent également se cuire sur la grille, ainsi que les fruits et les fromages, et toujours en respectant les conseils de cuisson classiques : pas de contact avec des flammes, cuisson lente, etc. L’avantage des légumes, c’est qu’ils peuvent quasiment tous passer sur le gril ! Coupés en tranches, sur la longueur, avec un filet d’huile et du sel… Les brochettes se déclinent aussi en mode végé, en jouant sur les couleurs ou les formes. Pour varier, pensez à intercaler des morceaux de tofu, de fruits ou du fromage type halloumi. Ce fromage, et d’autres, se prêtent bien à la cuisson au barbecue. Autre méthode approuvée : la papillote.

Et pour les amateurs de sucré, de nombreux fruits peuvent être cuits au barbecue. Là encore, pensez aux brochettes et aux papillotes !

Enfin, d’une manière générale, il est conseillé de ne pas abuser des bonnes choses : pas plus de deux barbecues par semaine !

Leave a Reply