fbpx

Changement de paradigme, comment s’inscrit la médecine naturelle dans ce changement de paradigme ?

Posted on Oct 28, 2021 in Bien-être, La vie de l'école, Newsletter, Santé

Changement de paradigme, comment s’inscrit la médecine naturelle dans ce changement de paradigme ?

La situation actuelle de crise nous a donné à maintes reprises des signaux nous avertissant que nous arrivions à la fin d’un paradigme : celui d’attendre de tomber malade pour se soigner.

Les personnes qui ont et sont encore en première ligne, les plus vulnérables par rapport aux contaminations et qui font des formes graves, sont majoritairement des personnes qui présentent, ce qu’on appelle « des comorbidités », des pathologies métaboliques inflammatoires et dégénératives, à savoir, les maladies cardiovasculaires, auto-immunes, cancer, diabète, maladies neuro dégénératives … Bref, la véritable épidémie de nos jours.

Tout ces éléments nous montrent donc, aujourd’hui qu’il serait grand temps, si nous voulons connaître des jours meilleurs, de nous occuper de notre santé, avant de tomber malade.

Cela s’appelle faire de la prévention. La prévention passe par l’éducation, c’est l’apprentissage de tout ce qui est constitutif de la santé, l’alimentation (et les boissons), la respiration, la gestion du stress et des émotions.

La santé est un continuum, on ne tombe pas malade du jour au lendemain, il y a tout ce temps où « les paramètres de bonne santé » se dégradent avant que ne se déclare la maladie.
On les appelle les paramètres de l’homéostasie. C’est un temps que votre corps vous donne pour vous permettre de redresser le tir et de revenir vers une meilleure « hygiène de vie ».

Les thérapeutes en santé naturelle, holistique, sont avant tout des « éducateurs de santé », ils sont là pour, après vous avoir questionné sur vos habitudes de vie, vous expliquer quelles sont vos erreurs et comment vous pourriez les corriger pour retourner vers cet état de pleine santé, qui est l’assurance d’une vie heureuse et épanouie.
Dans un paradigme où le corps et l’esprit ne font qu’un, avoir un corps en bonne santé, nous donne un moral et un psychisme plus fort pour affronter les aléas de la vie.

Cette éducation à la santé devrait faire partie de la vie de tous nos enfants, commencer dans le cercle familial pour se continuer à l’école. Il semblerait que cette transmission ait été rompue par nos modes de vie occidentaux.
Il faudra donc pour les années à venir des professionnels de l’éducation à la santé pour que cette transmission puisse à nouveau se pérenniser.
Et ces professionnels, ce sont vous, les thérapeutes en médecine naturelle et holistique.