fbpx

5 bonnes raisons de consommer local

Posted on Mai 8, 2020 in Newsletter, Santé, Uncategorized

5 bonnes raisons de consommer local

Durant le confinement, bon nombre de personnes ont délaissé les supermarchés pour se tourner vers les commerces de quartier, où trouver des produits frais, de saison, locaux…  Favorisé depuis des lustres par les adeptes du bio, ce mode de consommation a tout bon. Explications.

« Consommer local », qu’est-ce que cela signifie exactement ? Pour certains, il s’agit de consommer uniquement des produits belges, d’autres étendent le concept aux pays limitrophes, voire à l’Europe. Pour résumer, on dira qu’il s’agit de consommer les produits qui ont parcouru le moins de kilomètres pour rejoindre nos étals. Voyons plus en détails  pourquoi il faut favoriser ce type de consommation, en se focalisant sur l’alimentation…

1) On mange plus frais, plus savoureux…

Consommer, et manger, local implique de vivre au rythme des saisons. Ce qui permet aux fruits et légumes de profiter des meilleures conditions climatiques pour croître, ce qui a une influence sur leur goût. Mais aussi, de les récolter lorsqu’ils sont à maturité, quand leur développement est optimal, et donc de les savourer les plus frais et les plus savoureux possible.

2) C’est meilleur pour la santé !

La Nature est bien faite. Ainsi, en été, on voit plutôt pousser des salades, des melons, des pastèques, des concombres… gorgés d’eau : ce dont notre organisme a le plus besoin en cette saison. A l’inverse, en hiver, on voit proliférer les carottes, navets, chicons, céleris, choux… riches, eux, en vitamine C… dont notre corps a besoin pour se protéger et se renforcer face au froid !

Les aliments de saisons sont aussi riches en antioxydants (qui nous protègent notamment des agressions liées à la pollution et aux UV et qui aident notre peau à préserver son élasticité). Logique : les fruits et légumes produisent naturellement ces molécules pour se protéger eux-mêmes du soleil et de la pollution. Et plus ils poussent dans des conditions naturelles, plus ils en possèdent !

3) Cela fait aussi du bien à la planète

En consommant des aliments cultivés au rythme des saisons, on respecte aussi celui de la Nature. Et la production en extérieur émet moins de gaz à effet de serre que celle… sous serre ! Par ailleurs, en consommant local, on réduit les distances parcourues par les produits (aliments ou autres). Et on limite ainsi l’impact négatif du transport sur l’environnement. Autre effet positif : les produits locaux ne doivent pas être sur-emballés pour arriver jusqu’à nous. De quoi générer moins de déchets plastiques.

4) On dynamise l’économie locale

Consommer local, c’est encourager les producteurs proches de chez nous et injecter l’argent directement dans l’économie locale (et cela vaut aussi hors du secteur alimentaire). De quoi soutenir notre marché, notre agriculture, notre artisanat, notre savoir-faire, nos traditions, nos terres, etc. En circuit court, le nombre d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur est réduit, voire nul (si on achète ses fruits et légumes directement à la ferme par exemple). De quoi assurer au premier une rémunération plus juste, et au second, des produits frais et de qualité.

5) On allège notre portefeuille

On oublie le cliché des magasins bio ou en vrac, où tout est plus cher qu’ailleurs. Les aliments locaux ont même tendance à y être moins chers  car ils sont moins coûteux à produire, à emballer, à transporter. Et plus on réduit les intermédiaires, plus on économise. A long terme enfin, en mangeant des produits locaux, on tend vers une alimentation plus saine… on épargne des frais liés aux soins de santé !

Passez à l’action !

X Faites vos achats auprès des producteurs locaux (à la ferme, sur le marché, via un système de panier…), ou dans des commerces privilégiant le circuit court. X Si vous possédez un jardin, prévoyez un espace potager où faire pousser vos propres herbes, légumes, fruits… Vous habitez en ville, sans jardin ? Renseignez-vous sur l’existence d’un potager collectif à proximité, ils sont de plus en plus nombreux.