fbpx

Santé : comment faire face au changement de saison

Posted on Oct 2, 2019 in Newsletter, Uncategorized

Santé : comment faire face au changement de saison

Avec l’automne, la pluie fait son retour, le mercure chute, les jours raccourcissent, la lumière s’amenuise… tout comme nos forces. Comment éviter les petits maux de cette saison ? Réponse !

Nez qui coule, fatigue, fièvre, toux, coup de blues… Autant de petits maux qui ont tendance à apparaître aux changements de saison. Le climat joue un rôle, mais pas seulement. Le manque de lumière influence aussi, notre moral et notre organisme. Notre horloge biologique interne est en effet liée aux conditions d’ensoleillement. Passer d’une saison à l’autre demande donc à notre corps un temps d’adaptation. Temps durant lequel notre organisme peut être victime d’un certain déséquilibre, se fragiliser plus ou moins fort selon notre état émotionnel et notre constitution physique. La bonne nouvelle, c’est que l’on peut s’y préparer et surtout, se soigner si nécessaire.

Comment contrer les effets du changement de saison ?

Pour éviter les coups de mou et se protéger des virus qui profiteraient de notre fragilité passagère, on prend les devants :

On dort ! Pour s’adapter au changement, le corps puise son énergie dans nos réserves. On se sent donc plus fatigué. Une sensation qui s’amplifie encore lors du changement d’heure ! Cela a des répercussions sur la qualité de notre sommeil, qu’il nous faut à tout prix rétablir. Pour cela, on adopte de bonnes habitudes : on se couche et on se lève à heures fixes, pour réguler la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. L’idéal est de s’octroyer sept à neuf heures de sommeil par nuit. Et on évite de préférence les écrans et les excitants comme l’alcool, le café, le thé… avant d’aller au lit.

On met de la lumière dans son quotidien. Le manque de lumière influence aussi notre rythme biologique. Dès que l’on peut, durant la journée, on va donc se balader à l’extérieur pour profiter de la lumière du jour et de ses bienfaits. Autre option ? Des séances de luminothérapie. Deux semaines suffisent parfois pour se retaper !

On bouge ! Pratiquer une activité physique régulière permet de faire circuler l’oxygène et l’énergie dans notre organisme. Idéalement à l’extérieur (marche, vélo, jogging…). Cela nous permettra de booster notre vitalité et notre système immunitaire.

On mange autrement. Comme le reste de l’année, on veille à avoir une alimentation saine et équilibrée. On pense notamment aux fruits et légumes de saison (qui portent bien leur nom !), riches en vitamines et glucides. Et on ajoute à nos menus des ingrédients qui vont booster notre système de défense : ail, ginseng, kéfir, gingembre, fruits à coques… et chocolat noir.

Les feuilles tombent, les cheveux aussi

Vous l’aurez remarqué : en cette période, nous perdons plus de cheveux que d’habitude. Là aussi, ce sont les changements de lumière et de température qui en sont la cause. Pour y parer, on évite les soins qui agressent le cuir chevelu (teintures, défrisage, etc), et on stimule ce dernier par des massages et des soins appropriés. L’alimentation jouera également un rôle clé : c’est le moment de favoriser les aliments riches en vitamines et acides gras.